Mentorat spirituel : une urgence !

Il y a quelques temps j’ai échangé avec une responsable de l’accompagnement de serviteurs de Dieu d’une grande union d’Églises en France. Elle m’expliquait combien le programme auquel elle participait était innovant et original. Je lui ai alors demandé : –Alors vous parlez de mentorat à vos leaders spirituels ? Réponse surprenante et définitive : –Non nous ne voulons pas les formater ! Tragique malentendu !

Définition du mentorat spirituel

Le mentorat spirituel est une relation entre le mentor, le mentoré [protégé] et le Saint-Esprit. À travers cette relation, la personne guidée cherche à découvrir ce que Dieu accompli déjà dans sa vie, pour grandir dans l’amitié avec Dieu, l’identité spirituel, et la conscience de l’appel de Dieu. (Adapté de Keith Anderson et Randy Reese, Spiritual Mentoring, Intervarsity Press, 1999)

Quels buts pour le mentorat spirituel ?

  • Le mentorat veille à ce que le mentoré renforce son intimité avec Dieu, qu’il réalise toujours plus son identité en Dieu et en Christ, et son appel. La relation mentorale se concentre sur l’action de Dieu dans la vie du mentoré,
  • Il s’efforce d’encourager le mentoré à développer un caractère à la ressemblance de Christ,
  • Il participe au discernement spirituel  pour reconnaître la direction de Dieu,
  • Il peut contribuer à la prise des décisions qui changent la vie. 

Quelles sont les caractéristiques d’un mentor ?

  • Il crée un espace hospitalier de confiance et d’intimité,
  • Il est capable de discerner l’action de Dieu chez la personne guidée,
  • Il discerne le potentiel de celui-(celle et ceux)- qu’il accompagne,
  • Il est reconnu par les autres comme ayant une vie inspirante,
  • Lui-même cherche à vivre une vie de sainteté authentique, développe une maturité spirituelle, et ses connaissances bibliques et croit en sagesse,
  • C’est une personne qui connaît la prière contemplative, l’écoute et d’autres disciplines spirituelles.

Qui est le mentoré ?

Un appel déchirant 

En tant que prochaine vague de leaders nord-américains, nous avons soif de mentorat de la part de leaders qui nous ont précédés, ainsi que d’amitiés et de compagnons engagés dans notre vie et notre travail.

Nombreux, dans notre génération, se sentent tragiquement isolés dans leur leadership. Nous avons reçu une formation incroyable et sommes bien équipés, en termes pratiques, pour les tâches qui nous attendent. Cependant, les moments d’instruction, d’équipement en compétences ministérielles et les occasions d’exercer une influence ne sont pas les moments les plus significatifs de notre développement en tant que leaders. 

Au contraire…

nous avons été le plus marqués lorsque des hommes ou des femmes, plus avancés sur le chemin, sont venus à nos côtés pour nous écouter et nous offrir sagesse et conseils réfléchis. Lorsque quelqu’un s’intéresse davantage à ce que nous sommes plutôt qu’à ce que nous faisons, nous commençons à nous épanouir, en tant que disciples et ambassadeurs du Christ. Nous avons besoin de ceux qui nous accompagnent – pas seulement dans le cadre de programmes d’études ou de programmes structurés, mais dans des relations personnelles à long terme. Nous avons besoin de mentors et de pairs avec lesquels nous pouvons être vulnérables et honnêtes.

En tant que leaders chrétiens émergents…

…dans l’Église d’Amérique du Nord, nous voulons que vous sachiez que nous avons besoin de vous. Vous avez beaucoup à nous offrir, et sans vos conseils, votre partenariat et votre investissement, nous passerons à côté de tant de choses dont nous avons besoin. Si vous ne marchez pas encore avec les leaders de notre génération, cherchez autour de vous ceux qui ont moins de 40 ans et qui sont dans des lieux d’influence, et invitez-en quelques-uns dans une relation significative. Nous avons besoin de sagesse pour répondre à Dieu dans nos propres vies et dans les ministères qui nous sont confiés. Nous savons que la passion et les dons ne suffisent pas ; nous ne pouvons pas faire cela seuls. De même, nous espérons marcher avec ceux de la génération qui suit la nôtre.[…] 

Nous vous demandons… 

d’envisager de développer intentionnellement des relations profondes avec cette nouvelle génération de leaders.

Écoutez-nous,

Priez avec nous,

Marchez avec nous,

Partagez avec nous,

Rêvez avec nous.

Voulez-vous…

identifier et rassembler un groupe de ces jeunes leaders, et consacrer régulièrement votre temps à les encourager, les soutenir et cheminer avec eux ? L’avenir de l’Église et son impact sur le monde dépendent de ces relations personnelles et engagées entre votre génération et la nôtre, et la nôtre avec la suivante. Pour l’amour du Christ.

(L’appel ci-dessus a été rédigé en réponse à une consultation organisée par le Mouvement de Lausanne à Madison, WI, en juillet 2012.)

Précédent

Suivant